Accueil » Actus » Un braquage pas comme les autres au Mc Do

Un braquage pas comme les autres au Mc Do

mcdo

« ÇA SE PASSE COMME ÇA… » au restaurant McDonald’s de Montlhéry où des dizaines de consommateurs ont été témoins d’une scène plutôt cocasse jeudi soir. Au départ pourtant, rien de très amusant puisque la soirée s’ouvre, vers 21 h 30, sur une tentative de vol à main armée. La suite est plus rocambolesque. Johan, 30 ans, témoin de ce fait divers tragicomique, raconte : « J’étais à table avec des amis lorsqu’on a entendu des cris et vu des clients s’enfuir, commence le jeune homme. Là, on a remarqué un homme habillé en noir avec une capuche s’adresser à la caissière. Elle tremblait et était en pleurs. On a compris qu’il s’agissait d’un braquage. » Sous la menace d’une arme, la jeune femme panique.

« Le gars voulait qu’elle lui donne la caisse. Elle criait en pleurant : Je n’y arrive pas ! Un homme s’est alors avancé calmement. Il s’est adressé directement au braqueur en lui disant à propos de son arme : C’est un faux, bonhomme. Ne joue pas avec ça… Malgré ce qui se passait, on n’a pas pu s’empêcher de sourire », détaille encore Johan. Dans une tentative désespérée, le braqueur s’est alors tourné vers son détracteur, lui soufflant un « chuuuut », l’index devant les lèvres.

L’homme en question, qui se présente comme un militaire, a remarqué que l’arme brandie par le voleur était factice. Malgré les conseils du gérant du restaurant, il s’approche du malfaiteur et le neutralise en un éclair. « Il lui a fait une clé de bras et une balayette. Le type s’est retrouvé au sol. Il a alors crié : Je sors de Fleury ! Je te donne mon arme si tu me laisses partir. Rapidement, des policiers sont arrivés et l’ont emmené. Le pire, c’est que le gars a fait la queue comme tout le monde avant d’essayer de braquer la caisse. On se serait cru à la télé. »

Agé de 40 ans et domicilié à Dourdan, le braqueur a déjà effectué des séjours en prison, notamment pour possession de produits stupéfiants. Il est déféré ce matin au parquet d’Evry et pourrait être jugé lundi en comparution immédiate.

Source : Le PARISIEN

à voir aussi :

No votes yet.
Please wait...
, , , , , , , , , , , , ,