Accueil » Actus » Un an ferme pour Farid de la Maurelette

Un an ferme pour Farid de la Maurelette

Plus de 200 personnes, accompagnées de chiens ou de chats, se sont rassemblées cet après-midi devant le tribunal correctionnel de Marseille, réclamant « justice pour Oscar« , le chaton de 5 mois martyrisé par un jeune de la Maurelette à Marseille (15e).

L’auteur des faits, Farid, 24 ans,est jugé cet après-midi en comparution immédiate pour « actes de cruauté ou de maltraitance envers un animal ». Au cours de l’audience, le prévenu, hébété, a regretté son geste cruel à plusieurs reprises sans toutefois parvenir à s’expliquer. Lors de la diffusion des deux vidéos choc, le prévenu a gardé les yeux au sol, écrasé par la honte et une centaine de regards réprobateurs.

En rappelant que « les animaux n’étaient pas de vulgaires objets« , qu’ils étaient des « êtres vivants dotés de sensibilité« , le procureur Merlin a requis un an de prison ferme à l’encontre de Farid, qui risquait jusqu’à deux ans de prison et 30 000 euros d’amende.

La vidéo des violences, publiée sur internet, a suscité une vague d’indignations européennes, voire mondiales. On y voit un chaton projeté par le jeune homme vers le mur d’un immeuble à une dizaine de mètres, à plusieurs reprises.

Depuis, l’animal a été récupéré par son maître et pris en charge par la Société protectrice des animaux, qui lui a apporté des soins, notamment pour une fracture à la patte.

Sur internet, plusieurs appels à la vengeance contre l’auteur des violences et son complice vidéaste se sont multipliés.

L’homme interpellé vendredi, qui a passé deux nuits en prison, a été condamné aujourd’hui par le tribunal correctionnel à un an de prison ferme, maintenu en détention et n’a plus le droit de posséder un animal.

à voir aussi :

No votes yet.
Please wait...
, , , , , , , , , , ,